Salles de sport connectées

Salles de sport connectées : le futur du Fitness ?

Le secteur du fitness connait une croissance spectaculaire, et ses acteurs ne cessent de se réinventer pour offrir le meilleur service possible à leurs adhérents.

Parmi les innovations mises en places par les salles de sport ces dernières années, les machines connectées ont une place centrale, et les salles dédiées à ce type d’offres se multiplient sur le territoire français.

Que proposent ces salles connectées ? Est-ce le futur du Fitness ?

Quelques éléments de réponse.


Qu’est-ce qu’une salle connectée ? 


Les salles connectées proposent de vous entraîner sur des machines très innovantes aux multiples fonctionnalités, fournies par des marques comme Milon ou E-Gym :


     -    Pour entrer dans la salle et à chaque entraînement, vous avez une carte intelligente qui va activer chaque machine que vous souhaitez utiliser, et la machine vous reconnaitra d’une séance à l’autre.
     -    A la première utilisation, la machine va vous tester : force, mobilité, endurance. En fonction de ces résultats et de votre objectif, la machine vous proposera alors un programme, et l’enregistrera sur votre carte.
     -    Par la suite, la machine va adapter la hauteur du siège, du dossier et la difficulté de l’exercice à votre objectif et à votre niveau.
     -    A chaque séance, vous passerez votre carte, et la machine se rappellera de toutes vos séances, et se servira de ces données pour vous proposer le mode d’entraînement idéal.


En clair, chaque entraînement est parfaitement adapté à votre objectif mais aussi à votre niveau et à votre morphologie. Et plus besoin de vous rappeler où vous en êtes, la machine le fait pour vous et adapte votre programme.

Le plus ? Chaque machine est équipée d’un écran qui vous indique, de manière très ludique, comment réaliser le mouvement parfait.

So Good Connect, une salle de sport à Ollioules, est l’une des premiers clubs connectés de France. Chaque adhérent entre au club grâce à une carte qui lui permet aussi de se connecter à un large circuit de machines E-Gym. Les adhérents sont ravis et vantent la facilité avec laquelle ils s’entrainent et la précision des données qu’ils obtiennent sur leur progression.
 
 
Est-ce le futur du Fitness ? 


La réponse est nuancée : ce modèle va se démocratiser, mais il ne va pas forcément devenir le modèle unique, et ce pour plusieurs raisons :

     -    Le prix : bien évidemment, ce type de machines à la pointe de la technologie coûte cher, pour les adhérents qui recherchent massivement le bas coût, tout comme pour les dirigeants de clubs, pour qui passer ce cap technologique nécessite une grosse prise de risque financière.
 
     -    Un entraînement guidé : même si de nouvelles machines connectées « libres » verront certainement le jour dans le futur, pour l’instant l’offre des leaders du marché que sont Milon et E-Gym repose sur des machines guidées. Pas de poids libres, de disques, moins d’utilisation des muscles stabilisateurs…
 
     -    L’image : certains puristes du fitness, adeptes de l’entraînement fonctionnel, ou encore les bodybuilders, ne passeront peut-être jamais le cap des machines connectées, pour une question de pratique et d’image. Certaines salles l’ont compris, et proposent donc des espaces d’entraînements connectés ET libres. C’est le cas de Fitness Plus, une salle de sport à Brest, qui propose un circuit Milon complété par des machines libres Matrix.
 
Pour ma part, j’ai tendance à pratiquer l’entraînement fonctionnel, mais je ne suis pas du tout opposé à ces nouvelles technologies, qui permettent d’obtenir des données exploitables pour en savoir plus sur soi-même et ses performances.

Je suis donc cette évolution de près, et vous proposerai une mise à jour prochainement !