Le Slow Sport : une nouvelle tendance Fitness

Aujourd’hui, l’image associée au Fitness est bien souvent celle de la performance, des longues heures d’entraînement, du culte physique, voire de la souffrance. Des tendances comme le Crossfit ont d’ailleurs accentué ce phénomène en mettant le dépassement de soi et la compétition au cœur de la motivation.

Or, cette approche n’est pas adaptée à tous les profils, et de nouvelles tendances commencent à voir le jour. Parmi elles, le « Slow Sport ».

Zoom sur cette nouvelle tendance.

Slow Sport : prenons le temps de faire du sport 

Le Slow Sport prend à contre-courant notre société et son obsession de vitesse et de performance, et nous incite à ralentir.

En choisissant le Slow Sport, on prend le temps d’écouter son corps, de se détendre, sans compétition ni obligation de performance. Les salles proposant cette approche du fitness proposeront, en plus de cours traditionnels dispensés de manière moins brutale, des cours comme le Yoga, le Stretching, le Qi Gong, ou encore la Slow Gym.

C’est par exemple le cas de Women’s Fit, une salle de sport à Paris 12, qui a choisi d’axer toute son offre de service sur ce concept novateur. Au club, pas de miroirs partout, pas de musique à haut niveau, mais un décor et des disciplines relaxantes. Envie d’un thé avant votre entraînement ? D’un massage après votre entraînement ? D’aller boire un verre avec d’autres adeptes après une séance de Pilâtes ? C’est recommandé et cela fait partie de la méthode ! 

Et les résultats dans tout ça ? 

Pas de panique, le Slow Sport reste du sport. Il est possible de s’entraîner à haute intensité, mais l’environnement prévu, l’ambiance, et les cours dispensés vous feront vivre une expérience radicalement différente de celle des clubs plus classiques.

La force de ce concept, c’est de créer une approche du sport et une ambiance durant l’effort qui fait oublier les travers du fitness moderne : culte du corps excessif, pression des pairs, obsession de la minceur, et tous les stress que cela engendre.

Avec le Slow Sport, le regard des autres et le poids sur la barre importent peu. La satisfaction mentale, la disparition du stress, la relaxation et le plaisir sont eux essentiels.

Au Moana Club, une salle de fitness à Grenoble, le Slow Sport est inhérent à l’offre depuis la création du club. En effet, les adhérents sont invités à pratiquer le Yoga, des danses polynésiennes, mais aussi du stretching en musique, du Body Balance, ou encore d’autres cours importés de Nouvelle Calédonie. Pas de compétition, mais un objectif de créer une grande famille de sportif, qui prend le temps de se détendre.

Vous êtes tenté ? Vous pouvez tester le Slow Sport dans les clubs cités dans cet article, et dans quelques nouveaux clubs qui ouvrent petit à petit.

A très bientôt pour un prochain article !